Par concours

 

Décretn° 2006-1691 du 22 décembre 2006 (articles 6 et 7)

 

Sont inscrits sur la liste d'aptitude au grade d’adjoint technique principal de 2ème classe les candidats déclarés admis :

 

1° A un concours sur titre avec épreuves ouvert, pour 40 % au moins des postes mis aux concours, aux candidats titulaires d'un titre ou diplôme à finalité professionnelle classé au moins au niveau V de la Nomenclature du répertoire national des certifications professionnelles ou d'une qualification reconnue comme équivalente, obtenus dans celle des spécialités mentionnées à l'article 7 au titre de laquelle le candidat concourt ;

 

2° A un concours interne sur épreuves ouvert, pour 40 % au plus des postes mis aux concours, aux fonctionnaires et agents non titulaires de la fonction publique de l'Etat, de la fonction publique territoriale et de la fonction publique hospitalière, ainsi qu'aux agents en fonction dans une organisation internationale. Les candidats doivent justifier au 1er janvier de l'année du concours d'une année au moins de services publics effectifs, compte non tenu des périodes de stage ou de formation dans une école ou un établissement ouvrant accès à un grade de la fonction publique ;

 

3° A un troisième concours ouvert, pour 20 % au plus des postes mis au concours, aux candidats justifiant, pendant une durée de quatre ans au moins, de l'exercice soit d'activités professionnelles correspondant à des activités techniques d'exécution, soit de mandats en qualité de membre d'une assemblée délibérante d'une collectivité territoriale, soit d'activités accomplies en qualité de responsable d'une association. Un décret fixe les modalités de prise en compte de ces différentes activités.

 

Lorsque le nombre de candidats ayant subi avec succès les épreuves de l'un des trois concours est inférieur au nombre de places offertes au titre de ce concours, le jury peut augmenter, dans la limite de 15 %, le nombre de places offertes aux candidats des concours externe et interne.

 

Les trois concours sont ouverts dans l'une ou plusieurs des spécialités suivantes :

 

1° Bâtiment, travaux publics, voirie et réseaux divers ;

 

2° Espaces naturels, espaces verts ;

 

3° Mécanique, électromécanique ;

 

4° Restauration ;

 

5° Environnement, hygiène ;

 

6° Communication, spectacle ;

 

7° Logistique et sécurité ;

 

8° Artisanat d'art ;

 

9° Conduite de véhicules.

 

Un décret fixe les modalités d'organisation des trois concours ainsi que la nature des épreuves.